Aller au contenu principal

soluce L.A. Noire

1.11. La belle et le clochard

Soluce L.A. Noire

Le capitaine vous envoie sur une nouvelle enquête. Rendez-vous-y sans poser de questions.

SCENE DE CRIME

Bien qu'il s'agisse une énième fois du corps d'une femme mutilée et laissée à l'écart des yeux indiscrets, cette fois, les vêtements sont toujours là mais pas les effets personnels... Le légiste vous livre ses premières informations dont l'heure du décès. Commencez par observer les traces de pneu (Image 1) puis les traces de chaussures (Image 2) pour terminer avec le corps et plus précisément l'étiquette de pressing au niveau de la nuque (Image 3). Notez également la présence des bijoux.

Image 1

Image 1

Image 2

Image 2

Image 3

Image 3

Approchez-vous du téléphone (Image 4) mais au même moment, un policier vous amène une voisine à interroger.

Image 4

Image 4

***CATHERINE BARTON***

Question : Personnes suspectes

N'ayant aucune raison de mentir sur ce témoignage spontané, choisissez l'option vérité.

******

Suite à votre appel, le Central vous renseigne sur l'adresse de la blanchisserie et du campement de clochards. Si vous désirez obtenir tous les indices pour clore l'affaire avec 5 étoiles, n'allez surtout pas au campement sous peine de vous concentrer un peu trop sur le clochard tout en délaissant un autre suspect potentiel.

BLANCHISSERIE SUPERIEURE

L'employé vous remet le registre du pressing afin de chercher par vous-même le numéro du vêtement recherché. Le code F1363 correspond à une certaine madame Taraldsen (Image 5). Etant désormais en possession de l'adresse, vous savez ce qu'il reste à faire...

Image 5

Image 5

43 EMERALD STREET

En frappant à la porte, un père de famille vous ouvre. Après une brève description de sa femme, Phelps conclue qu'elle et la victime sont les mêmes personnes. Bien entendu, la nouvelle est terrible à entendre... Poursuivez néanmoins la procédure en fouillant la maison.

Dans la chambre à gauche de l'entrée, regardez la pochette d'allumettes sur la commode (Image 6 et 7).

Image 6

Image 6

Image 7

Image 7

Quant à la buanderie derrière la cuisine, portez un intérêt sur le coupe-vent trempé accroché à la poignée (Image 8), sur le sac à main de la victime (Image 9) - profitez-en d'ailleurs pour consulter son permis de conduire à l'intérieur - puis sur les chaussures boueuses (Image 10).

Image 8

Image 8

Image 9

Image 9

Image 10

Image 10

Achevez la visite par le jardin où repose un bateau avec une corde particulière àl'avant, une bouline (Image 11).

Image 11

Image 11

***LARS TARALDSEN***

Question : Suspects potentiels

Commencez par l'agresser immédiatement en lui disant qu'il ment. Il disposait d'une bouline (Image 12) pour l'étrangler...

Image 12

Image 12

Question : Alibi pour Tars Taraldsen

Cela paraît crédible mais vu son expression, doutez de lui.

Question : Etat d'esprit de la victime

Son expression a changé mais elle n'est toujours pas rassurante. Doutez du fait qu'elle soit heureuse.

Question : Dernier contact avec la victime

Selon lui, il serait rentré à 20h30. Mais son coupe-vent trempé (Image 13) ou ses chaussures boueuses prouvent le contraire. Il ment.

Image 13

Image 13

******

Sur les conseils de votre partenaire, appelez le Central pour envoyer une voiture de patrouille vérifier l'alibi du mari. Direction le bar où Theresa prenait l'habitude de boire. Mais à ce moment, le Central vous contacte dans la voiture pour prévenir du grabuge au campement de clochards. Pour autant, ne changez pas d'itinéraire. Vous y retournerez plus tard car vous risqueriez de perdre des éléments importants.

BAR BARON'S

Enfin parvenu à votre destination, discutez avec le barman.

***BENNY CLUFF***

Question : Dernier contact avec la victime

N'ayant aucune raison de mentir, appuyez sur vérité. Il vous remet alors le numéro du taxi qui a ramené Theresa : taxi 3591 de la Yellow Cab (Image 14).

Image 14

Image 14

Question : Clochard suspect

Voilà une réponse quasiment crédible... Mais votre flair d'enquêteur vous dit qu'il faut douter. Votre cible devient alors le marin au détriment du clochard.

Question : Taxi 3591 de la Yellow Cab

Là encore, croyez-le.

******

Au moment de partir, Bates, l'homme désigné précédemment, prend ses jambes à son cou. On repassera pour la discrétion... L'erreur de Galloway vous oblige à le suivre à pieds dans un premier temps puis en voiture jusqu'à ce que votre partenaire lui crève ses pneus pour causer un accident.

Dès sa sortie du véhicule, questionnez-le en plein milieu de la route.

***RICHARD BATES***

Question : Contact avec la victime

S'il n'a rien à se reprocher parce que Theresa n'était pas intéressé par lui, pourquoi fuir ? Choisissez doute.

Question : Emploi du temps

Comme par hasard, il ne se rappelle plus de la fin de l'histoire... Doutez de cette réponse minable.

******

Même s'il n'y a pas de réelles preuves contre lui, cela ne vous empêche pas de l'embarquer. Après tout, il est en conditionnelle et a été jugé pour agression sexuelle... Dans la rue, appelez le Central à l'aide d'une borne pour demander un avis de recherche sur le taxi. Vous apprenez également qu'un marin, peut-être le suspect, a des éléments à vous livrer concernant l'affaire. En voiture, le taxi est déjà repéré. Rendez-vous donc à l'adresse indiquée.

SIGNALEMENT DU TAXI DE LA YELLOW CAB

Une fois visualisé (Image 15), déclenchez la sirène afin que le chauffeur coupe le moteur. Il vous apprend alors que le marin la tripotait durant tout le trajet jusqu'à ce qu'il les amène au Crystal Ballroom pour danser. Vous connaissez de ce fait les déplacements de la victime.

Image 15

Image 15

Il est temps de retourner au poste de police.

COMMISSARIAT CENTRAL

Jessop patiente dans l'Interview Room 2.

***JAMES JESSOP***

Question : Contact avec la victime

Sa réponse n'est pas du tout convaincante. Doutez donc, faute de preuves.

Question : Incident avec Bates

Encore une fois, doutez.

Question : Déplacements avant le meurtre

Sa version vous explique qu'elle est rentrée en taxi après avoir dansé alors qu'a priori, elle était dans un bus. Le doute est une fois de plus de mise. James précise alors sa version en vous expliquant qu'ils étaient tous les deux dans le bus de la All American n°249.

Question : Déplacement en taxi avec la victime

Ses explications ne sont toujours pas suffisantes. Une dernière fois, émettez des doutes.

******

De nouvelles précisions sur le clochard vous sont rapportées. Cependant, Phelps juge bon de se rendre dans un premier temps à la gare routière. Exécutez-vous sans sourciller.

GARE ROUTIERE

A l'accueil, la femme vous donne le nom du chauffeur ainsi que la ligne à laquelle il est affecté. Vous recevez également une carte de l'itinéraire du bus à déplier (Image 16).

Image 16

Image 16

Retournez dans votre voiture puis suivez, sirène allumée, le cheminement du bus 74 tout simplement tracé en rouge sur votre radar jusqu'à rejoindre votre cible qui s'arrêtera alors immédiatement (Image 17), à l'image du taxi. Allez lui parler en pleine rue pour connaître l'itinéraire du couple d'un soir. L'indice victime vue pour la dernière fois se débloque alors.

Image 17

Image 17

Cette fois, il faut enfin suivre la dernière piste encore inexplorée, le campement des clochards.

CAMPEMENT DE CLOCHARDS

L'accueil est plus que glacial puisque le « chef » qui vous cherchiez a lancé les hostilités. Combattez contre ce dernier (Image 18) pour terminer la boucherie.

Image 18

Image 18

Le suspect étant emmené au poste de police, fouillez cette cabane tout près (Image 19) dans le but de trouver un porte-monnaie vert sur la table près de la photographie (Image 20) contenant un billet d'entrée au Crystal ballroom (Image 21). Sur le meuble d'en face, c'est un bout de corde ensanglanté qui vous attend (Image 22).

Image 19

Image 19

Image 20

Image 20

Image 21

Image 21

Image 22

Image 22

COMMISSARIAT CENTRAL

Le clochard est cette fois dans l'Interview Room 1.

***STUART ACKERMAN***

Question : Motif du meurtre

Accusez-le de mentir en lui présentant une preuve évidente : la corde retrouvée dans son cagibi (Image 23).

Image 23

Image 23

Question : Contact avec la victime

Ce fou se joue de vous. Dites-lui que vous ne le croyez pas.

Question : Alibi pour Stuart Ackerman

Décidé à ne pas croire à sa version, doutez pour en terminer avec l'interrogatoire.

******

Une fois de plus, l'accusé nie toute implication mais qu'importe, les preuves sont là, même si quelques zones sombres demeurent... L'enquête version 5 étoiles est à vous (Image 24) !

Image 24

Image 24

Il parait que ça cartone ...